Pour toute question concernant les prestations ou les rendez-vous, veuillez contacter directement votre pharmacie.

Actualités

Les effets des UV sur la peau

Certains le cherchent, d’autres le fuient. Le soleil peut certes être bénéfique, mais il faut tout de même s’en protéger pour préserver sa santé et éviter notamment le risque de cancer cutané. Voici quelques explications. 

Le rayonnement 

Il existe trois types de rayons ultraviolets (UV) : 

Les UVA, les UVB et les UVC. Les UVA ont une longueur d’onde relativement longue et pénètrent les couches profondes de la peau. Une exposition trop importante à ces rayons altère la structure du collagène et de l’élastine (deux protéines), ce qui provoque un vieillissement accéléré de la peau et l’apparition de rides. Les UVB ont une longueur d’onde moyenne (partiellement bloquée par la couche d’ozone) et ne pénètrent pas au-delà des couches superficielles de la peau. Ils provoquent des coups de soleil en cas d’exposition trop importante, mais stimulent aussi la production de mélanine, responsable du bronzage. Les UVC ont une longueur d’onde courte. Ces rayons, très nocifs pour la peau, sont intégralement bloqués par la couche d’ozone et n’atteignent pas la surface de la Terre. 

Le bronzage

Face à un rayonnement solaire important, le corps enclenche une réaction de défense : le bronzage.

Les UVB provoquent la multiplication des kératinocytes (cellules de la couche superficielle de la peau). Ceux-ci rendent la peau plus solide et moins perméable aux rayonnements. Les UVB stimulent aussi la production de mélanine (pigments) par les mélanocytes (cellules pigmentaires de la peau). La mélanine absorbe ces rayons et donc protège la peau. Ce processus donne à la peau une teinte plus foncée si spécifique au bronzage.

Le coup de soleil

Le coup de soleil est une réaction inflammatoire provoquée par une exposition trop importante aux rayons UV. Les coups de soleil répétés accélèrent le vieillissement de la peau et sont un facteur de risque des cancers cutanés (mélanome, etc.). 

Les UVB détériorent de petits fragments d’ADN (appelés microARN) dans des cellules superficielles de la peau. Ces fragments sont relâchés entre les cellules. Les cellules proches de celles lésées repèrent le phénomène et stimulent des cellules inflammatoires pour amorcer le processus de cicatrisation après la mort d’une cellule, et éliminer ou nettoyer celles dont l’ADN a été endommagé. 

Se protéger

Pour profiter du soleil en toute sécurité, voici quelques règles simples à respecter : 

  • Ne pas s’exposer aux heures les plus dangereuses (entre 11h et 15h) 

  • Préférer l’ombre 

  • Porter chapeau et lunettes et se protéger avec des vêtements, de préférence anti-UV 

  • Les crèmes solaires permettent d’éviter les coups de soleil, mais ne protègent pas contre le mélanome


Adaptation

Lison Beigbeder

Source: planète santé

Image: ©iStockphoto/jcarillet